PORTRAIT

Hello world! Please change me in Site Preferences -> This Category/Section -> Lower Description Bar

11

Mar 2019

Bertrand Pasquier, Délégué général de Menuiserie Avenir

Posté par / dans PORTRAIT /

« JE SUIS UN SLASHEUR PASSIONNE DE TECHNIQUES ET D’INNOVATIONS »

La construction, l’aménagement mais aussi l’automobile, l’informatique… Nombreux sont les domaines qui suscitent la curiosité de Bertrand Pasquier. Il se définit aisément comme un « slasheur », terme né ces dernières années pour désigner les personnes qui exercent diverses activités et explorent leur complémentarité. Technicien pointu et animateur d’équipe dans l’âme, passionné et autodidacte, il est le nouveau Délégué général de Menuiserie Avenir. Rencontre.

Imaginait-il, en quittant les bancs de l’AFPIA Grand Ouest en 2002, titulaire d’un BTS Productique Bois spécialité Gestion de Production Industrielle, qu’il retrouverait la structure 16 ans plus tard ? « J’y ai étudié pendant sept ans en alternance, indique Bertrand Pasquier. J’étais un jeune apprenti quand j’ai commencé : 15 ans ! ». Depuis, le centre de formation s’est adjoint SOLFI2A, dédiée au développement des entreprises de l’Aménagement de l’Habitat. Les lieux comme les services ont évolué : des locaux agrandis et réaménagés, une ouverture au multimatériaux, un élargissement des offres… Pourtant, à l’époque, l’esprit d’innovation était déjà le même. « Nous étions formés sur des équipements dernier cri, tels que des machines à commande numérique, dont les autres centres et la majorité des entreprises n’étaient pas encore équipés. » Bertrand Pasquier a rejoint le siège de Montaigu avec une double fonction: il est chargé de piloter les projets stratégiques, techniques et transverses pour SOLFI2A et d’animer Menuiserie Avenir en qualité de Délégué général, les deux structures venant d’opérer un rapprochement opérationnel.L’ancien apprenti se définit aujourd’hui comme « un slasheur passionné de technologies et d’innovations » qu’il a explorées  tous azimuts, en France et à l’étranger.

L’expérience roumaine

C’est pour ses compétences multicartes que déjà, en 2003, le Directeur de Firoc Invest, l’une des entreprises du Groupe Forège spécialisé dans la fabrication de meubles, propose à Bertrand Pasquier de se rendre en Roumanie, afin de mettre en place une nouvelle unité. « Mes connaissances en machines à bois, en bureau d’études et en informatique étaient complémentaires à l’équipe dédiée. Pendant quatre ans, j’ai alterné mes séjours dans les deux pays. Je travaillais en France sur la conception 3D, les plans, la nomenclature et j’accompagnais leur mise en œuvre en Roumanie, en consacrant beaucoup de temps à la formation de mes collaborateurs. » Une expérience fondatrice, d’autant plus importante pour Bertrand qu’il rencontre à cette occasion son épouse roumaine. Avec leurs deux enfants, un garçon et une fille aujourd’hui âgés de huit et six ans, ils s’engagent dans une autre aventure, l’auto-construction de la maison familiale.

La maison BBC qui repousse les limites

« Ma première maison, je l’ai rénovée à 22 ans. Elle était en pierre et déjà en avance sur les normes de construction. J’ai ensuite voulu utiliser le bois pour ma seconde habitation, qui répondait aux exigences de la RT 2012 bien avant sa mise en application. » Pour réaliser par lui-même sa maison BBC, Bertrand commence par répertorier et recouper les documents techniques et les normes, alors qu’aucun référentiel n’est encore publié et que même les professionnels ne parviennent pas à maîtriser tous les aspects de la future réglementation. « Beaucoup n’y croyaient pas. Moi, si. J’ai conçu, dessiné, construit cette maison et travaillé sur place avec le menuisier. Elle a été certifiée en 2009. Depuis, beaucoup de monde défile devant ! ». Pendant sept ans, EDF étudie l’habitation de la famille Pasquier, installant des sondes et des capteurs pour mesurer la température et la consommation d’électricité et capitaliser sur ce retour d’expérience. « Je suis toujours à la recherche de défis techniques. J’aime comprendre comment les systèmes fonctionnent et optimiser les solutions. Un état d’esprit que j’ai aussi mis en œuvre dans l’accompagnement des particuliers, comme consultant indépendant en gestion de projet. »

Concilier la technique et l’humain

Optimiser, c’est aussi le mot d’ordre des missions de Bertrand au sein du groupe Bénéteau, de 2007 à 2018. Coordinateur de bureau d’études, il a la charge « d’aider le service marketing à rendre les idées design industrialisables au coût souhaité ». A résoudre la quadrature du cercle, finalement. Il chiffre et rationnalise, en avant-projet, les esquisses du designer, avec l’objectif d’associer dans les bateaux esthétisme et fonctionnalité. « Tous les équipements doivent s’ajuster au millimètre dans des environnements confinés, qui sont aussi des espaces de vie. » Nombreux sont les corps de métiers à faire travailler ensemble et, pour animer l’équipe, Bertrand Pasquier s’appuie sur son goût pour le collectif. « C’est également le mot qui m’a interpellé quand on m’a parlé de Menuiserie Avenir : l’association fédère une trentaine d’industriels, qui conduisent des actions communes malgré la concurrence qui parfois les oppose sur les marchés. » Un nouveau chapitre s’ouvre, dans lequel Bertrand Pasquier accompagnera les industriels « dans les défis du changement », qu’il s’agisse des nouvelles attentes des marchés, des solutions innovantes ou encore, des démarches d’attractivité des entreprises.

Please select the social network you want to share this page with:

We like you too :)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec tincidunt dapibus dui, necimas condimentum ante auctor vitae. Praesent id magna eget libero consequat mollis.