Actualités

Hello world! Please change me in Site Preferences -> This Category/Section -> Lower Description Bar

05

Sep 2018

Francois Groussard, pdg du Groupe Maine

Posté par / dans Actualités, FRANCOIS GROUSSARD, Les membres /

Membre de Menuiserie Avenir depuis les origines de l’association, le Groupe Maine a la particularité de maîtriser toute la chaine de fabrication, de l’extrusion à la pose des produits. Fort de ses 250 collaborateurs répartis entre les sites d’Ambrières-les-Vallées, en Mayenne, du Mans et de Perrignier, en Haute-Savoie, il capitalise sur ses savoir-faire pour consolider son développement. Rencontre avec son PDG, François Groussard.

En chiffre :

  • • 250 collaborateurs
  • • 3 sites de production
  • • CA 30 M€

Regroupés depuis l’année dernière sous la même bannière, « Groupe Maine », les trois domaines d’activité stratégiques de l’entreprise lui permettent de maîtriser l’ensemble de la chaine de fabrication. Le groupe réalise la moitié de son chiffre d’affaires avec l’extrusion de profilés en matière plastique, mais c’est pour ses deux autres spécialités qu’il est, depuis les débuts de l’association, un membre actif de Menuiserie Avenir. « Nous fabriquons et commercialisons des portails et des produits de clôture et de fermeture en PVC et aluminium pour les particuliers via différents réseaux, en France, en Allemagne et au Benelux, explique François Groussard, Président Directeur Général du groupe. Quant à notre activité historique, la fabrication et la pose de volets, en particulier des fermetures à panneaux, elle adresse de grandes entreprises générales et des promoteurs immobiliers dans le Grand Ouest et la région parisienne. » Grâce à son outil industriel et à son positionnement sur toute la chaîne de valeur, le Group Maine est en capacité de réaliser des produits simples en grande quantité comme des produits complexes. « Nous portons une grande attention à la qualité de pose. Le fait de l’intégrer dans nos interventions favorise les retours de terrain et la remontée d’informations auprès du bureau d’étude, qui peut procéder à des améliorations. »

Consolider l’existant et capitaliser en permanence sur ses avancées fait partie de l’ADN du groupe depuis sa création, en 1962. La croissance de l’entreprise, d’abord spécialisée dans la transformation de matières plastiques, a été portée dans les années 70 par d’importants programmes de construction de bâtiments publics, tels que groupes scolaires et hôpitaux. Puis, pour faire face aux aléas de la conjoncture économique, la société s’est diversifiée au fil du temps. « Nous avons lancé dans les années 80 le premier portail associant la résistance mécanique de l’aluminium et le capotage en PVC, avec l’objectif de traiter les problèmes de corrosion propres à notre façade atlantique. Nous avons toujours été attirés par la performance des deux matériaux qui, loin d’être concurrents, ont tout à gagner à être associés.»

Promouvoir la capacité d’entreprendre

C’est en 1975 que François Groussard entre dans l’entreprise comme magasinier, « pour quinze jours à l’origine, précise-t-il.Titulaire d’un DUT de chimie, je cherchais du travail à l’issue de mon service militaire. L’entreprise était en pleine phase de croissance. Le directeur m’a proposé de participer à l’amélioration des approvisionnements et des achats. Je suis ensuite devenu Directeur technique puis Directeur général, avant de prendre mes fonctions de PDG en 2007. » En 1986, alors que le fondateur envisage la vente de l’entreprise, François Groussard, avec neuf autres cadres et agents de maîtrise, propose de créer une holding. « Nous avons été l’une des premières entreprises à recourir au LBO. D’ailleurs, à l’époque, nous avons dû attendre l’aval du Ministère des Finances ! » Depuis, l’entreprise allie croissance externe et croissance interne, avec un mot d’ordre : capitaliser. « Cette philosophie nous a permis de nous consolider et de bénéficier de bonnes capacités financières, indispensables pour traverser les crises. Nous ouvrons régulièrement le capital aux cadres. »

Le groupe perdure sur des valeurs collectives, portées par son dirigeant : « l’investissement dans le travail, la responsabilisation de chacun, l’honnêteté et la transparence ». Installé en milieu rural, il compte de nombreux collaborateurs engagés dans le tissu local.« La capacité d’entreprendre se vit aussi bien dans le domaine professionnel qu’associatif. Elle est transposable. Ce n’est pas une démarche organisée dans le cadre de l’entreprise, mais elle est inscrite dans sa culture. »

Le groupe perdure sur des valeurs collectives, portées par son dirigeant : « l’investissement dans le travail, la responsabilisation de chacun, l’honnêteté et la transparence ». Installé en milieu rural, il compte de nombreux collaborateurs engagés dans le tissu local.« La capacité d’entreprendre se vit aussi bien dans le domaine professionnel qu’associatif. Elle est transposable. Ce n’est pas une démarche organisée dans le cadre de l’entreprise, mais elle est inscrite dans sa culture. »

Please select the social network you want to share this page with:

We like you too :)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec tincidunt dapibus dui, necimas condimentum ante auctor vitae. Praesent id magna eget libero consequat mollis.

SIMILAR POSTS